13 Septembre
Coco veut répéter !

Prix Alain et Gilles de Goulaine, Cocolegustachocho attendu ce jeudi 13 septembre 2018 sur l'hippodrome d'Auteuil

Bonjour à toutes et à tous chers fidèles lecteurs et amis de Turf Fr et encore une fois bienvenue sur notre site. Notre collègue François Moreau, journaliste spécialisé dans les disciplines du galop et de l’obstacle, n’y va pas de main morte en première page d’un célèbre quotidien hippique. Selon lui, les organisateurs de l’hippodrome de ParisLongchamp ne sont pas à la hauteur et font tout simplement n’importe quoi. La restauration est hors de prix, les animations sont manquantes, les écrans diffusent d’autres chaînes que celle d’Equidia. Dimanche, lors de la belle réunion avec le Prix du Moulin de Longchamp, il n’y avait aucune animation pour les enfants. Hormis une course de poneys en milieu d’après-midi, rien de ludique pour les nouveaux parieurs à se mettre sous la dent. Comme il l’écrit si bien, est-ce franchement compliqué de mettre des animations en place ? Un terrain de pétanque ? Du Molkky ? Des ballons ? Notre ami François Moreau tire la sonnette d’alarme. Initialement, Longchamp a été rénové pour dynamiser les courses françaises. Ce site se voulait moderne, innovant, fabuleusement alléchant pour la jeunesse. Honnêtement, ce n’est pas du tout le cas. Nous terminerons notre petite parenthèse avec ses mots : « c’est tellement dommage d’avoir créé un si beau site pour trois jours dans l’année ». Espérons seulement que ce ne soit pas le cas… Allez, allons sur un autre site parisien qui a tout pour plaire avec de magnifiques tribunes en plein Paris. Nous parlons bien évidemment d’Auteuil. En ce jeudi 13 septembre 2018, le temple de l’obstacle proposera une charmante réunion. Comme tous les ans à pareille époque, le Prix Alain et Gilles de Goulaine sera support du tiercé, quarté, quinté plus. Cette année, ce sont bien dix-sept éléments âgés de quatre ans qui vont se regarder dans le blanc des yeux. Sur le parcours de haies long de 3600 mètres, la bataille promet une nouvelle fois de faire rage. Le terrain sera logiquement souple voire très souple, et il est écrit que certains confondront vitesse et précipitation lors de ce handicap qui portera tout de même le label listed race. 95 000 euros seront à se partager entre les sept premiers, et souhaitons simplement que nos bases répondent à nos attentes dans l’un des quintés les plus difficiles à déchiffrer depuis le début de l’année.

PREMIERES CHANCES     

COCOLEGUSTACHOCHO (2)

Hormis sa dernière tentative, il n’y a rien à lui reprocher. Donnant toujours le meilleur de lui-même, s’il dispose d’un bon parcours ici, confirmé dans les quintés et déjà vainqueur d’évènement, il doit terminer à l’une des cinq premières places.

PEACE MAKER (17)
Il aura un énorme avantage par rapport à ses concurrents, celui de n’avoir que 63 kilos et demi sur le dos. D’une belle régularité dans l’ensemble et ayant déjà bien couru à ce niveau de la compétition, il peut cette fois ambitionner la gagne.

CHANCES REGULIERES

EPI SACRE (8)

Régis Schmidlin connait toujours une belle réussite avec la casaque de la famille Machado. Si ce fils de Secret Singer est dans un bon jour, comme ce fût le cas les deux dernières fois, il peut tripler la mise.

ESPOIR D’AINAY (10)
Philippe Peltier l’aime bien et compte sur lui pour un bon classement ici. Avec l’aide d’Olivier Jouin, il aura logiquement de nombreux supporters.

SKINS ROCK (7)
En forme, donnant toujours le meilleur de lui-même et associé à Jacques Ricou, il est en mesure de conclure dans les cinq.

CANDOS (16)
Alexis Acker est bien assis et peut logiquement espérer terminer dans les cinq premiers avec cet élève de François Marie Cottin.

WANKA TANKA (12)
Arnaud Chaillé-Chaillé ne met jamais un cheval dans un handicap sans raison. A Tristan Lemagnen de jouer.

ARTEMIDOR (4)
Son entourage l’aime beaucoup et pense qu’elle va se racheter avec l’aide de Thomas Beaurain aujourd’hui.

OUTSIDERS

ZARISK (5)

Il n’est pas toujours régulier, mais s’il est dans un bon jour, une belle allocation peut lui échoir.

MATRIARK (6)
Elle est compliquée mais a des moyens. Bien lunée, elle peut faire un truc.

JANIDEX (1)
Nous n’arrivons pas bien à le situer, mais si le handicapeur l’oblige à porter 71 kilos, ce n’est assurément pas pour rien.

ELLIPSE (9)
Elle donne toujours son maximum et laissera encore son cœur sur la piste pour briguer un accessit.

VIF ARDENT (14)
Ce gris âgé de quatre ans n’est pas plus nul qu’un autre et compte bien le faire savoir ici.

GROS OUTSIDERS

SPIRIT SUN (3)

Guy Chérel espère que Kevin Nabet en tirera la quintessence.

ERMONTOIS (11)
Mathéo Viel va tenter de lui donner le meilleur des parcours pour qu’il accroche un chèque.

AUGUSTINI (15)
Il est d’une belle régularité dans l’ensemble et peut espérer choper un lot.

JANIDIL (13)
Pour son premier handicap, il peut surprendre car est perfectible.

SYNTHESE
Notre pronostic sera le suivant 2/17/8/10/7/16/12/4 avec tous les autres concurrents en regrets. A nos préférés d’essayer d’assurer maintenant.

LG.