10 Octobre
Le Big Boss, c'est lui !

Prix de Vendée, Big Boss attendu ce mercredi 10 octobre 2018 sur l'hippodrome de Lyon Parilly

Bonjour à toutes et à tous chers fidèles lecteurs et amis de Turf Fr et encore une fois bienvenue sur notre site. Pouvons-nous rêver de tripler ? Dimanche, lors d’un Arc de Triomphe exceptionnel où les femelles ont une nouvelle fois pris le pas sur les mâles, Enable a réalisé l’exploit de gagner son deuxième Arc de Triomphe. Même si Trêve a fait de même il y a peu de temps, nous peinons toujours à croire qu’un galopeur puisse l’emporter deux années de suite dans l’Arc, faut-il déjà qu’il soit au départ l’année d’après son sacre. Trêve, immense crack, avait tenté le triplé. Seulement quatrième, elle n’avait pu entrer un peu plus dans l’histoire en devenant le premier cheval à gagner trois fois la plus belle épreuve au monde. Enable sera-t-elle de la partie l’an prochain ? Dimanche, après sa victoire, la question était sur toutes les lèvres. Le Prince Khalid Abdullah, entré lui aussi un peu plus dans la légende après cette nouvelle victoire d’Arc, est un homme de défis. Evidemment, impossible de savoir aujourd’hui ce qu’il a décidé concernant sa crack, et lui-même ne le sait peut-être pas encore. John Gosden, enchanté par la perspective d’être le premier à faire gagner trois fois l’Arc au même cheval, avoue même que la décision appartient au Prince Abdullah. Une chose est sûre, pour la beauté du sport et pour que le galop devienne plus populaire, voir Enable au départ de l’Arc 2019 serait tout simplement magique. De plus, Sea of Class, sa dauphine de très grand talent, devrait également être de la partie s’il ne lui arrive rien. Une revanche entre ces deux extraordinaires compétitrices aurait un écho très important pour l’hippisme, et nous ne pouvons que la souhaiter. Réponse l’an prochain… Abordons maintenant notre tiercé, quarté, quinté plus du jour. Changeons radicalement de sujet puisque quittons le galop et la capitale parisienne pour nous intéresser au trot et à la province. En ce mercredi 10 octobre 2018, c’est l’hippodrome de Lyon Parilly qui sera sur le pont. Cet excellent site réunira de bons trotteurs âgés de sept à dix ans n’ayant pas encore gagné plus de 330 000 euros depuis le début de leur carrière. La course sera européenne et plusieurs visiteurs n’hésiteront d’ailleurs pas à tenter le coup. Sur le parcours des 2850 mètres d’une piste à main gauche où toutes les tactiques de course sont envisageables, neuf éléments partiront avec une avance de vingt-cinq mètres. L’allocation totale de cette course « C » sera de 35 000 euros et nous avons l’intime conviction que beaucoup ont été affûtés pour ce rendez-vous. Une fois encore, il faudra faire les bons choix lors d’une compétition où quelques bases ne devraient pas faillir à leur mission.

PREMIERES CHANCES     

BIG BOSS (11)

Il a de la classe, énormément de classe même. Face à une telle opposition, ce compétiteur de sept ans apparait quelque peu déclassé en valeur pure. Très performant déferré des quatre pieds, comme ce sera le cas aujourd’hui, il peut théoriquement mettre tout le monde au pas.

BARONNE DE BAPRE (14)
Irréprochable ou presque depuis qu’elle est sous la responsabilité de Guillaume Richard Huguet, cette compétitrice de talent peut émettre de grandes ambitions aujourd’hui. Drivée par un Serge Peltier qui connait la piste comme sa poche, bonne finisseuse et déferrée des quatre pieds ici, il est fou de faire sans elle.

CHANCES REGULIERES

SUPER FEZ (12)

Sa dernière victoire est bonne. Adorant les pistes plates, il sera à son affaire sur le tracé de Lyon Parilly. Déferré des postérieurs ici et faisant faire le déplacement à Gabriele Gelormini, il aura logiquement de nombreux fans.

VISITOR (5)
En grande forme actuellement puisque venant de signer deux très belles victoires, il vient à Lyon avec de grandes prétentions. Steve Stefano étant aux commandes de ce pensionnaire de Jean Marie Roubaud, il visera logiquement le succès.

AVRIK DE GUEZ (16)
Déferré des quatre pieds et étant le plus riche de cette compétition, en valeur pure, il peut logiquement ambitionner une place dans le multi.

BE BOP MESLOIS (10)
L’engagement n’est pas sensationnel, mais comme il est en très belle forme, le voir terminer dans le quinté n’aurait rien de surprenant.

VIVOLI (8)
Attention à lui car l’engagement est idéal en tête et il peut profiter de la précieuse aide de Jean Boillereau.

VIKING D’ORION (2)
Déferré des quatre pieds et présenté par Mickaël Cormy, sur ce qu’il sait faire de mieux, il peut viser une belle place à l’arrivée.

OUTSIDERS

BRIGHT CHARM (9)

Il aura pour lui de découvrir un sublime engagement aux gains à la limite du recul.

VANCOUVER KERRYVON (6)
Déferré des quatre pieds et étant un cheval de qualité, il peut accrocher la cinquième place.

PEPEVITA (4)
Restant sur un succès et piloté par Loris Garcia, pourquoi pas !

RUNNING ALLMAR (1)
C’est le moins riche, pas le moins doué, et il peut prétendre à un lot.

BRENNUS SEVEN (7)
Sans chaussures ici et en belle forme, il peut intéresser les amateurs d’outsiders.

GROS OUTSIDERS

ATLAS DE LA VALLEE (3)

Déferré des quatre pieds, il fera son possible pour jouer un petit rôle.

BILOOKA DU BOSCAIL (13)
Elle n’a pas de marge de manœuvre avant coup.

VICHENKO CHEF (15)
Bien qu’étant régulier, ce ne parait pas être le jour.

SYNTHESE
Notre pronostic sera le suivant 11/14/12/5/16/10/8/2 avec un ou deux petits regrets pour les places d’honneur. A Big Boss de bien porter son nom maintenant.

LG.